En stage à la YWCA Mondiale – une réflexion sur mon expérience par Lucrèce Falolou, YWCA Bénin

Le 15 juin 2015 a débuté la 29ème session du Conseil des droits de l’Homme à Genève. Ce Conseil des droits de l’homme est un organe intergouvernemental du système des Nations Unies, composé de 47 états qui ont la responsabilité de renforcer la promotion et la protection des droits de l’homme autour du globe. Et comme l’a dit Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, “Toutes les victimes de violations des droits de l’homme devraient être en mesure de se tourner vers le Conseil des droits de l’homme comme un forum et un tremplin pour l’action.” Ainsi, Plusieurs débats ont rythmé les travaux de cette session, en particulier les débats sur :

– les droits de l’Homme des migrants ;
– La lutte contre les inégalités et les droits de l’Homme ;
– le droit à la santé, le droit à l’éducation ;
– les droits des femmes et des filles, les violations et les discriminations faites à leur égard ;
10945024_837442426316567_896107288277783820_n_nsfss
Il faut noter que tout au long du conseil, qu’un accent particulier a été porté sur les droits, l’autonomisation, le leadership des femmes et leur participation à des instances de prise de décisions politique et économique ; avec la tenue d’une journée entière le 19 juin sur ces questions.

A cet effet, j’ai eu l’opportunité et le privilège de participer en tant que « Jeune leader » au panel 2 sur « les femmes dans les instances de prise de décisions politique et économique ». Au cours de ce débat, j’ai partagé avec l’assistance, mes expériences acquises à la YWCA et le rôle que les femmes leaders, mes mentors, ont joués dans ma formation de leader. Mais aussi, j’ai mis l’accent sur les multiples obstacles rencontrés par les femmes, les défis à réaliser et enfin j’ai invité toutes les jeunes femmes à «oser la différence» et à prendre des risques, afin de laisser l’espoir triompher de la peur et le courage vaincre la timidité. Oser la différence, c’est forcer à s’ouvrir la porte d’entrée sur le marché du travail ; Ceci à travers l’éducation. Car, l’éducation des femmes est primordiale : c’est la fondation sur laquelle repose tout le reste de l’édifice. Sans une éducation de qualité, on prend le départ avec un lourd handicap.

Par ailleurs, ma participation à cette conférence et à la fois mon stage au bureau mondiale de la YWCA a été pour moi une expérience inoubliable. Car ceci m’a permis en un premier temps de faire la connaissance de plusieurs personnalités, institutions et amis. Ceci m’a permis également de plaider la cause des femmes et des filles aux différentes sessions, réunions et évènements parallèles à la conférence. Comme par exemple ma réunion avec son Excellence Mr Eloi LAOUROU, Ambassadeur du Bénin à Genève.

Ensuite, j’ai acquis de nombreuses expériences notamment sur les stratégies de plaidoyer, le lobbying, un nouveau style de rédaction, les logistics, de nouvelles méthodes de communication à travers les réseaux sociaux, le rôle joué par les différentes institutions de l’ONU et les Organisations de la Société Civile, puis la manière dont les lois sont votés.

De même, j’ai remarqué qu’au bureau de la YWCA mondiale, on ne travaille pas silencieusement, mais on raconte des histoires et on rit beaucoup, sans oublier pour autant le travail à accomplir. L’atmosphère de travail était parfaite, cordiale et surtout fraternelle. J’ai connu des collègues très gentils et j’ai tout de suite été incorporée dans le processus de travail. J’étais impressionnée par l’amabilité et la patience avec laquelle les gens s’armaient à essayer de me comprendre avec mon anglais « maladroit ». Mais ainsi, de jour en jour j’ai pu voir que mes connaissances de langue s’amélioreraient. Aussi, suis-je venu ici pour deux semaines et déjà j’ai eu le sentiment que j’avais travaillé ici pour une éternité ; je me suis senti chez moi. Egalement, les gens se sont donnés beaucoup de mal à m’aider en tous les sens ; ils ont essayés de rendre mon séjour agréable que possible. Il y a tellement encore de choses à découvrir ici, mais dans mon cœur subsistent beaucoup de souvenir de nombreuses personnes merveilleuses que j’ai connues pendant mon séjour : Linnea , Pauline, Caroline, Mandy, July, Rita, Marcia, etc. C’était tout simplement une expérience passionnante, magnifique et mémorable.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: