FALOLOU – Funmilayo Lucrece YWCA Benin

Du mardi 19 au jeudi 21 mai 2015 s’est tenue la réunion mondiale des membres de Girls Not Brides (GNB) qui a rassemblé 295 participants représentant 61 pays différents. L’objectif de cette réunion est de :

  • Renforcer le partenariat mondial par le biais de la collaboration, du développement de réseaux et l’apprentissage mutuel ;
  • Autonomiser et permettre aux organisations membres de renforcer leur capacité à mettre fin au mariage des enfants ;
  • Développer une concordance stratégique au niveau communautaire, national, régional et mondial.cassa 028

En effet, le mariage forcé constitue non seulement une violence faite aux filles mais aussi une violation majeure des droits humains. Cependant, nombreuses filles (15 million) continuent d’être victimes de part le monde entier de ces pratiques traditionnelles (mariage précoce et forcé  et les mutilations génitales qui accroissent leur valeur sur le marché du mariage). Ce phénomène, prive les filles de leur enfance et les oblige à abandonner les études pour une vie sans avenir, avec un risque accru de violences, d’abus, la mauvaise santé ou la mort. Ces pratiques perdurent malgré l’existence de textes de loi spécifiques incriminant les actes de violences perpétrés sur les femmes et les filles et les efforts fournis par les Organisations de la Société Civile (OSC) et autres institutions de défense des droits de la personne.

C’est dans cette optique que, le partenariat mondial GNB a été créé afin de mettre fin au mariage des enfants, avec pour ambition ultime de donner aux filles la possibilité de s’épanouir et de devenir des membres à part entière de la société. Les objectifs stratégiques du partenariat se résument comme suit :

  • Renforcer la sensibilisation aux conséquences néfastes du mariage des enfants à l’échelon local, national et international ;
  • Renforcer le soutien politique et financier (entre autres) en faveur de la fin du mariage des enfants et du soutien aux filles-épouses ;
  • Renforcer l’apprentissage et la coordination au sein des organisations qui œuvrent pour mettre fin au mariage des enfants ;

Cette réunion mondiale est donc la bienvenue, car elle a permis une réelle mobilisation à tous les niveaux (local, national, régional et international) pour la fin du mariage des enfants de manière efficace, efficiente et durable.

Ainsi, en s’appuyant sur les expériences des membres du GNB, les participants à ces assises ont durant ces trois jours, collaborer pour mettre en œuvre  des outils et des stratégies de plaidoyer en vue d’inciter les organismes internationaux et régionaux à agir pour mettre fin au mariage des enfants et également influencé les actions du mouvement mondial.  Cependant, plusieurs canaux de communication pour la vulgarisation des informations ont été identifiés. Nous pouvons citer entre autres : les nombreuses communications dans les médias, les bulletins d’information et les réseaux sociaux.

De même, tout au long de cette réunion, les discussions se sont axées autour de plusieurs thématiques se rapportant, notamment, au partenariat mutuel pour la fin au mariage des enfants, à la nécessité de placer les enfants parmi les priorités sociales, aux approches pour stopper ce phénomène et aux engagements des communautés pour un changement.

Ce fut d’une part, un véritable moment d’échange et de partage d’informations, de bonnes pratiques, de renforcement de capacités et de mise à niveau, d’éveil de conscience et d’autres part une véritable plateforme de débat et de réflexion afin de sensibiliser les sociétés à la nécessité d’éradiquer ce phénomène pour le bien être de nos enfants et pour un monde plus sûr, plus sain et plus prospère pour tous.

Par ailleurs, selon certains intervenants, la volonté politique des dirigeants n’a jamais été aussi importante. Par exemple, nous avons :

  • La campagne de l’Union Africaine ;
  • Le nombre croissant de stratégies nationales mise en place par nos gouvernants ;
  • Le plan d’action régional, etc.

Donc, les progrès réalisés démontrent qu’il est bien possible, avec la volonté, de faire baisser le taux des mariages d’enfants. 

Cependant en tant que membres de GNB, nous devons prendre nos responsabilités pour accompagner cette volonté politique et s’assurer qu’elle se traduise en action.

Alors, tous ensembles, travaillons la main dans la main pour mettre fin au mariage des enfants !!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: